Automatisation et variateur de vitesse

Quatre entreprises sur dix sont automatisées

L’automatisation et le contrôle de la machinerie industrielle de la production font leur chemin. Le taux des produits automatisés atteint les 40%, soit le double par rapport aux dernières décennies.

Ces données ont été annoncées dans le cadre du Salon industriel de la maintenance et de l’ingénierie d’usine (SIMU). Luc Richard, directeur du développement des affaires chez Schneider Electric, explique que les besoins des manufacturiers d’aujourd’hui ne sont plus les mêmes. Ils sont basés à la fois sur l’efficacité énergétique productive et écoénergétique des équipements.

Un autre élément à considérer : l’espace d’une machine. On veut éviter l’encombrement de l’aire de production. Un équipement trop volumineux et l’accroissement des coûts de chauffage, d’éclairage et de maintenance incitent les manufacturiers à s’orienter vers des machines plus petites. « Et en ce sens, l’automatisation rend les choses plus faciles », indique Luc Richard.

Nouveau variateur de vitesse

Unidrive M700 de Emerson Industrial Automation.

Un nouveau variateur de vitesse vient de faire son entrée sur le marché. Il s’agit du variateur de vitesse M700 (en référence sur la photo) conçu et fabriqué par Emerson Industrial Automation. C’est Rotalec qui en assure la distribution.

L’Unidrive M700 garantit une productivité maximale des machines grâce à des fonctions évoluées, comprenant, entre autres, la synchronisation réseau à un ou plusieurs axes.

L’Unidrive M700 assure aussi la performance des moteurs asynchrones et synchrones avec son option Ethernet temps réel.

Pour en savoir plus sur le variateur de vitesse M700, visitez sa fiche technique sur le site d’Emerson Industrial Automation.

©crédit photo: site Internet d’Emerson Industrial Automation