Nanomatériaux – Guide de prévention des risques en milieu de travail

Montréal, le 9 septembre 2014 – Six ans après la parution du tout premier guide québécois de bonnes pratiques favorisant la gestion des risques liés aux nanoparticules de synthèse, une mise à jour du document vient d’être publiée par l’Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail (IRSST).

Pour cette seconde édition, un comité de suivi composé de représentants de travailleurs, d’employeurs, d’enseignants de niveaux collégial et universitaire et d’associations industrielles a été mis à contribution afin que le guide réponde aux besoins des milieux de travail.

Moyens de prévention

En raison de leurs propriétés exceptionnelles, les nanomatériaux sont de plus en plus utilisés dans les laboratoires et dans l’industrie où ils sont manipulés et intégrés à des produits pour en améliorer les caractéristiques. « Or, malgré les progrès de la science, il se trouve des zones d’incertitude au regard de la toxicité des nanoparticules, entre autres en raison de leur taille.

De plus, on constate qu’il y a encore des risques potentiels qui sont mal compris, ce qui fait en sorte qu’il existe des milieux de travail qui manipulent des nanomatériaux sans avoir au préalable implanté des mesures de prévention spécifiques.

Pourtant, les connaissances scientifiques actuelles, même si elles demeurent partielles, permettent d’identifier, d’estimer et de gérer efficacement ces risques, d’où l’importance de la mise à jour de ce guide », explique l’auteur principal, Claude Ostiguy, chimiste.

Soutien aux intervenants

La 2e édition du guide synthétise les données probantes issues des plus récentes recherches sur le comportement des nanomatériaux, la caractérisation de l’exposition, l’évaluation des risques, les lois et règlements, les démarches de prévention et de gestion des risques.

Elle fournit également des exemples d’intervention en milieu de travail et en laboratoire, de même que des données sur leur implantation et l’évaluation de leur efficacité.

Ce guide soutiendra les entreprises et les organismes de recherche afin de favoriser un développement sécuritaire et responsable des nanotechnologies au Québec, car « il est important que les solutions à retenir pour un milieu de travail déterminé soient traitées au cas par cas et adaptées à chaque situation en tenant compte des risques évalués pour chacun des postes de travail », conclut l’auteur principal.

Nanomatériaux – Guide de prévention des risques en milieu de travail peut être consulté et téléchargé sans frais à http://www.irsst.qc.ca/-publication-irsst-manomatériaux-guide-r-840.html .

Source: Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail (IRSST)