Chute des prix du pétrole : avantage pour le secteur manufacturier québécois, mais …

La baisse du prix du baril de pétrole, qui entraîne une chute des prix à la pompe, profite actuellement au secteur manufacturier québécois. Combinée à la baisse du dollar canadien, elle place le secteur en bonne posture pour augmenter ses exportations, surtout vers les États-Unis où la reprise se fait sentir depuis plusieurs mois déjà.

Manufacturiers et Exportateurs du Québec (MEQ) s’attend à une augmentation de 15 % des exportations québécoises vers le sud de la frontière en 2015.

« Nous sommes présentement dans un cercle vertueux pour le secteur manufacturier. Et les consommateurs devraient en profiter également, car de l’énergie moins chère et un dollar à la baisse font reculer les coûts de production », a déclaré Éric Tétrault, président de MEQ.

Même si l’ensemble du secteur se trouve favorisé, l’aérospatiale, l’automobile, le transport, les mines, les forêts ainsi que tous leurs secteurs connexes sont ceux qui en profiteront davantage. « Outre ces gains pour les entreprises et les consommateurs, le gouvernement du Québec verra ses revenus augmenter en raison d’une plus grande activité économique générée par une hausse générale de la consommation », a ajouté M. Tétrault.

Manufacturiers et Exportateurs du Québec émet cependant une mise en garde pour ce qui est de l’avenir. « La volatilité engendrée par les fluctuations du prix du pétrole crée beaucoup d’incertitude, ce qui va nuire à l’investissement dans une économie qui dépend en bonne partie du secteur de l’énergie et des ressources naturelles », a dit M. Tétrault. MEQ s’inquiète, également, des effets à moyen terme sur le système de péréquation.

« La meilleure solution demeure une meilleure performance économique du Québec pour réduire ses besoins en matière de péréquation », a ajouté M. Tétrault. MEQ rappelle également que le gouvernement du Canada pourrait perdre des milliards en revenus si on doit interrompre, même temporairement, l’investissement dans le secteur pétrolier, qui se chiffre annuellement à près de 50 milliards $.

Source: Manufacturiers et exportateurs du Québec (MEQ)

Pour plus de renseignements, veuillez communiquer avec :

Josée Mercier, conseillère – Communications
t. 514-866-7774, poste 2125 / C. 514-771-8036 / josee.mercier@meq.ca