Une nouvelle Zone Inno-Techno Sécurité

Par Alain Castonguay

Le 21 janvier dernier, la municipalité de Saint-Augustin-de-Desmaures a officiellement lancé la nouvelle Zone Inno-Techno Sécurité, dans le secteur nord du parc industriel François Leclerc. On cherchera à y attirer des entreprises manufacturières ou de services dans le secteur de la sécurité.

Le lancement a eu lieu en présence de la ministre de la Sécurité publique, Lise Thériault, et de son collègue Sam Hamad, ministre du Travail et responsable de la région de la Capitale-Nationale, et aussi de Louis-Hébert à l’Assemblée nationale. Le maire de Saint-Augustin, Marcel Corriveau, était accompagné par la conseillère France Hamel et son directeur du développement économique, Vahé Kasapoglu. La municipalité veut y attirer une vingtaine d’entreprises d’ici deux à cinq ans, grâce au crédit de taxes foncières. On vise des entreprises de fabrication de produits ou de vêtements utilisés en sécurité.

Guy Dufour, directeur général, Campus Notre-Dame-de-Foy et président de l'Association de Sécurité Civile du Québec. - Vahé Kasapoglu, directeur, Service du développement économique, Ville de Saint-Augustin-de-Desmaures. - Robert Doré, directeur général, Ville de Saint-Augustin-de-Desmaures. - Marcel Corriveau, maire, Ville de Saint-Augustin-de-Desmaures. - Lise Thériault, vice-première ministre et ministre de la Sécurité publique, gouvernement du Québec. - Sam Hamad, ministre du Travail et ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale, gouvernement du Québec. - France Hamel, conseillère municipale, responsable des dossiers de développement économique et de sécurité civile, Ville de Saint-Augustin-de-Desmaures.

Guy Dufour, directeur général, Campus Notre-Dame-de-Foy et président de l’Association de Sécurité Civile du Québec, Vahé Kasapoglu, directeur, Service du développement économique, Ville de Saint-Augustin-de-Desmaures, Robert Doré, directeur général, Ville de Saint-Augustin-de-Desmaures, Marcel Corriveau, maire, Ville de Saint-Augustin-de-Desmaures, Lise Thériault, vice-première ministre et ministre de la Sécurité publique, gouvernement du Québec, Sam Hamad, ministre du Travail et ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale, gouvernement du Québec, France Hamel, conseillère municipale, responsable des dossiers de développement économique et de sécurité civile, Ville de Saint-Augustin-de-Desmaures.

Le parc industriel est déjà accessible par l’autoroute Félix-Leclerc. Tous les services municipaux y sont déjà installés. Le gouvernement du Québec a financé 50 % des 14 millions $ requis pour les travaux d’aménagement du nouveau parc. La zone Inno-Techno Sécurité occupe 199 000 m2 (2 142 000 pi2), soit 39 % du secteur nord du parc industriel.

La proximité du Centre de recherche et d’innovation en sécurité civile (RISC) du Collège Notre-Dame-de-Foy rend le nouveau parc industriel très attrayant. Selon Guy Dufour, directeur général du CNDF et président de l’Association de sécurité civile du Québec, la création de cette zone attirera à la fois des entreprises dans le parc industriel et des étudiants au collège dans les différents programmes offerts. Le CNDF est le seul à offrir dans un même endroit tous les programmes de formation des métiers reliés à la sécurité civile: infirmier, pompier, policier, gardien, ambulancier, etc.

Selon Pierre Dolbec, président de la Corporation des parcs industriels de Québec, il existe déjà trois ou quatre entreprises actives dans la région qui pourraient se rapprocher du collège en s’établissant dans la nouvelle zone du parc industriel. M. Dolbec est maire de la municipalité voisine de Sainte-Catherine-de-Fossambault.

Parc industriel François-Leclerc