Appui gouvernemental pour démarrer le projet pour confirmer la qualité du gisement Bourque

l’Association minière du Québec considère que le Québec est sur une bonne lancée!

Québec, septembre 2015 – Après une demande officielle de  plusieurs organismes souhaitant que le gouvernement émette les autorisations nécessaires permettant de réaliser les travaux qui confirmeraient le potentiel de gaz naturel du projet Bourque de Pétrolia en collaboration avec Tugliq Énergie, l’Association minière du Québec (AMQ), qui figurait parmi ces organisations, est satisfaite de l’intention exprimée par le gouvernement d’appuyer cette coentreprise, permettant à brève échéance de débuter les travaux de la première phase du programme de confirmation des ressources.

« Cette annonce prouve que le gouvernement du Québec est bien conscient de l’importance du gaz naturel pour le développement économique des régions et la diminution des coûts d’opération du secteur minier », a souligné Josée Méthot, présidente-directrice générale de l’AMQ.

Ce coup d’envoi est un premier pas vers la mise en place d’une desserte maritime de gaz naturel liquéfié (GNL), soit un approvisionnement énergétique local, entre autres pour les Nord-Côtiers. « Les sociétés minières auront un meilleur accès à une source d’énergie moins coûteuse et moins polluante que le diesel. C’est un projet qui sera très bénéfique pour le Québec », a ajouté Mme Méthot.

Selon l’AMQ, l’idée d’une plus grande accessibilité au gaz naturel créé beaucoup d’espoir dans le secteur minier. Il s’agit d’une avenue plus économique qui aidera également à réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES), à condition bien sûr que la ressource soit disponible.

« Une plus grande accessibilité au gaz naturel est un atout pour le secteur minier et pour les investisseurs, donc pour la  prospérité  du Québec », a mentionné Josée Méthot. Rappelons que jusqu’à maintenant, peu de compagnies minières actives dans le Nord québécois ont intégré le gaz naturel dans leurs opérations en raison de l’absence de réseau permettant l’approvisionnement ou de soutien financier à la conversion de leurs installations.

« Ce projet de Pétrolia et Tugliq, jumelé aux efforts de Stolt LNGaz qui a récemment reçu ses autorisations gouvernementales pour la construction de son usine de liquéfaction du gaz naturel, permet d’entrevoir l’avenir avec optimisme en ce qui concerne un approvisionnement en gaz naturel pour les sociétés minières au nord. L’accès à cette source d’énergie moins coûteuse et moins polluante sera assurément un avantage concurrentiel pour le  Québec  face  aux  autres  juridictions »,  a  conclu Josée Méthot.

Source: l’Association minière du Québec