Soprema inaugure sa nouvelle usine de polyisocyanurate à Drummondville

La nouvelle usine de polyisocyanurate de l’entreprise française SOPREMA a été officiellement inaugurée le 7 décembre à Drummondville, en présence de nombreux dignitaires, dont M. Jacques  Daoust,  ministre  de  l’Économie,  de l’Innovation et des Exportations, M. Laurent Lessard, ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs  et  ministre responsable de    la    région    du  Centre-du-Québec,  et du président de SOPREMA,  M. Pierre-Étienne Bindschedler.

En mars 2013, SOPREMA annonçait la construction d’une usine de 243 000 pi² érigée sur un terrain d’une superficie approximative de 1 700 000 pi² et située à la jonction des autoroutes 20 et 55 à Drummondville. La première pelletée de terre a été effectuée le 21 mai 2014. Au printemps 2015, SOPREMA a eu la confirmation que la Compagnie des chemins de fer nationaux du Canada allait construire une voie ferrée jusqu’à l’usine afin de faciliter le transport des matières premières. Le premier train a fait son arrivée le 23 novembre dernier.

L’été 2015  a  été  une  période de  tests  et  de  rodage pour  la  production des  panneaux de polyisocyanurate. C’est depuis octobre que SOPREMA est en mesure de desservir sa clientèle dans un rayon de 800 km autour de Drummondville qui englobe les régions de Toronto, du nord- est des États-Unis, de Montréal et des Maritimes.

« Cette nouvelle usine représente un point tournant pour SOPREMA Canada puisqu’elle nous permet d’accroître notre présence sur le marché de la construction. Nous offrons maintenant à nos clients une solution complète pour les toitures pour laquelle nous contrôlons toutes les étapes  de  production.  Encore  une  fois,  nous  venons  démontrer  notre  leadership  et  nous renforçons notre position de chef de file », mentionne M. Richard Voyer, vice-président exécutif et chef de la direction.

Ce projet qui totalise des investissements de 43 millions de dollars (32,7 millions de dollars en immobilisations) a créé à ce jour 26 emplois. En outre, des centaines d’emplois seront générés chez les fournisseurs et les entreprises locales de transport.

Le polyisocyanurate est un isolant (mousse hydrophobe à cellules fermées) fabriqué sous forme de panneaux rigides plats revêtus sur les deux faces. Ce produit, qui offre une grande résistance thermique, est utilisé pour diverses applications, notamment l’isolation de toitures. D’ailleurs, le polyisocyanurate constitue actuellement le meilleur produit sur le marché pour répondre aux exigences climatiques des édifices commerciaux, institutionnels et industriels.

Bien plus qu’une usine

La nouvelle usine, pensée et créée par le consortium d’ABCP architecture et de Dominique Blais Architecte, a été construite par l’entrepreneur général RONAM qui a été soutenu par un grand nombre de sous-traitants.  Sa conception exceptionnelle a reçu de nombreux éloges.  La construction a notamment été lauréate du Prix d’excellence en immobilier remis par l’Institut de développement urbain du Québec (IDU). Ce prix, qui honore l’innovation et la contribution à la communauté, récompense ceux qui ont contribué au succès de projets immobiliers québécois. Les gagnants sont déterminés selon leur famille d’actif immobilier.

Nouvelle usine de Soprema. © Photos : Stéphane Groleau

Nouvelle usine de Soprema.
© Photos : Stéphane Groleau

En matière de développement durable, l’équipe de projet a eu le souci d’adopter des pratiques de construction et d’aménagement écoresponsables. L’usine est d’ailleurs en voie de recevoir la certification LEED Or. Parmi les moyens utilisés, il y a notamment des murs solaires, de l’éclairage DEL, une toiture blanche, des bornes pour voitures électriques, une gestion des eaux de pluie,  des améliorations au système de ventilation, des mesures d’efficacité énergétique, une utilisation de matériaux locaux et le remplacement de l’asphaltage par du béton compacté roulé blanc pour diminuer les îlots de chaleur.

Par Claude Boucher