Le système d’extrusion modulaire en aluminium KATIM de Dicsa automatisation

Des profilés d’aluminium qui se démarquent.Une entreprise apporte de la couleur à sa structure

Dicsa Automatisation se spécialise dans la fabrication et la distribution de produits pour l’automatisation de la machinerie industrielle La PME de Boucherville se distingue notamment par son système d’extrusion modulaire en aluminium commercialisé sous le nom de KATIM Ce système permet l’assemblage rapide et facile de structures en usine; de surcroît, cette entreprise a eu l’ingénieuse idée d’ajouter de la couleur aux structures (KATIM COLOR)

De  la  distribution à la création d’un produit québécois.

Fondée depuis déjà 25 ans par Jean-Marcel Polis, qui verra son fils David venir le rejoindre 8 ans plus tard, cette compagnie

évoluait principalement dans le domaine de la distribution industrielle pour l’automatisation. Progressivement, monsieur Polis s’est orienté vers la distribution de systèmes d’extrusion modulaire pour ensuite développer son propre système au Québec.

©Impression écran site: www.katim.biz

Exemple de systèmes d’extrusion modulaire. ©Impression écran site: http://www.katim.biz

Le concept de profilés d’extrusion d’aluminium modulaire a été conçu de façon à faciliter l’assemblage, et  ce, en termes de temps et  de technique. « KATIM, c’est un système qui offre la convivialité d’un jeu de meccano, relate David Polis, directeur technique, qui ne nécessite aucune préparation, ni finition ou peinture supplémentaire. »

Par ailleurs, ces barres d’extrusion, contrairement à l’acier, ont la propriété de pouvoir être coupées et directement assemblées sans soudures grâce à une boulonnerie adaptée.

Les structures offrent aussi la possibilité d’être démontées, permettant ainsi d’apporter des modifications au besoin ou de réutiliser le matériel pour un autre assemblage. Autre considération non négligeable : comme les profilés sont tout en aluminium, ils sont entièrement recyclables.

Dicsa met à la disposition de ses clients un service de conception, de préparation et d’installation clés en main que ce soit pour des structures de machines, des enceintes de protections autour de la machinerie ou des robots, des convoyeurs, des bancs ou tables de travail ergonomiques, des cloisons, des tableaux de production, des étagères et des meubles d’appareil informatique adaptés; la modularité et l’adaptabilité du produit en font une sorte de signature. Toutefois, les clients ont toujours le loisir de se procurer le matériel brut pour le couper et l’assembler eux-mêmes.

Ils y ont ajouté la couleur.

Une autre marque de distinction apportée au concept des profilés KATIM vient de l’ajout de la couleur sur les barres d’extrusion en aluminium. L’entreprise emploie deux procédés pour y parvenir. La première technique, utilisée depuis 10 à 15 ans, est un procédé d’oxydation superficielle du métal par électrolyse où  l’on  plonge et rince les pièces d’aluminium dans une succession de bains afin de préparer sa surface, de produire l’oxyde qui la protègera, de fixer sa couleur et, un dernier bain, pour stabiliser le procédé. Quant à la deuxième technique, employée depuis 4 à 5 ans, elle consiste à ajouter de la couleur aux barres. C’est le procédé de  la thermo-peinture : un  poudrage

électrostatique où la peinture en poudre reçoit une charge électrique positive et se colle temporairement à la pièce qui est chargée négativement. Ensuite, la pièce est placée au four pour que la chaleur entraîne la fusion et la polymérisation de la poudre. Cette méthode offre un fini de meilleure qualité et une plus grande durabilité.

Grâce à l’ajout de la couleur sur les profilés d’aluminium, l’entreprise se démarque de la concurrence qui ne propose pas une telle option. Questionné sur l’impact de la particularité de KATIM COLOR sur sa clientèle, David Polis explique :

« Ce produit a consolidé notre relation avec certains clients, car leurs productions se sont améliorées et leur ont permis de réaliser des projets novateurs. Je le montre toujours quand je parle de l’extrusion et les concepteurs passionnés réagissent très positivement à cette option, car ils sont toujours sensibles aux nouvelles approches et à l’aspect final de leurs réalisations. »

La distribution couvre l’Amérique du Nord.

Dicsa répond, avec son produit KATIM, à un très large marché. La compagnie touche autant des gens issus de l’industrie

Article paru dans le magazine Al13.

Article paru dans le magazine Al13.

secondaire — certaines personnes vont utiliser les barres de structures pour monter des kiosques — que d’autres qui fabriqueront des tables ergo- nomiques. Les possibilités sont presque sans limites. Sa distribution couvre essentiellement l’Amérique du Nord, bien que certains produits soient exportés outre-mer une fois que le client en a pris possession.

L’entreprise détient aussi une division séparée, axée  sur   l’ équipement  robotique; c e p e n d a nt , s es p rof i l és d’aluminium ne sont jamais très loin. « L’extrusion modulaire facilite la concrétisation rapide des structures de prototypes, des gardes de sécurité ou d’autres concepts, explique David Polis. Ça permet aussi d’accomplir des assemblages comme des systèmes de préhension pour manipuler des pièces comportant une grande surface. On peut confectionner prestement un cadre avec l’extrusion d’aluminium et y ajouter des ventouses de préhension par le vide afin de soulever les pièces. »

Quels sont les projets pour l’avenir?

« Compléter le programme d’extrusions par différents types d’attaches pour améliorer la modularité…faireévoluerleproduit, révèle le directeur technique. Nous sommes toujours en mode recherche et développement, nous travaillons aussi sur différents produits conçus à partir de nos extrusions, qui pourront améliorer la qualité de vie des individus grâce à une ergonomie automatisée.

Source: Magazine Al13 | CQRDA

 

Advertisements